Le projet pédagogique

Cliquez sur les liens pour descendre à la catégorie voulue :

L’Éveil et la Découverte

L’éveil musical – 4 et 5 ans

Durée des cours : 45 minutes dont 20 minutes consacrées au chant choral qui regroupent 2 cours d’éveil réunis.

L’éveil musical est destiné aux enfants de 4 et 5 ans. Il guide leurs premiers pas en musique grâce à une pédagogie vivante et ludique. Il développe leurs capacités sensorielles, psychomotrices et auditives. Il favorise la créativité, la concentration et la sociabilité.

Sont proposées : une exploration et manipulation d’instruments à percussions, une découverte de sonorités et de rythmes, des écoutes et des danses. Ces activités favorisent une imprégnation active par une expérimentation concrète du monde sonore. A 5 ans, les premières notions de solfège sont abordées de façon ludique et expérimentale et des présentations d’instruments ouvrent de nouveaux horizons.

Les cours d’éveil au Ménestrel intègrent aussi le chant choral dès l’âge de 4 ans : à l’instar d’autres pays de tradition vocale, les notions musicales fondamentales (phrasé, nuances, rythmique, souplesse, justesse, expression, interprétation…) sont assimilées grâce à la voix dans le plus grand plaisir et avec beaucoup de facilité. Le répertoire est adapté et varié, l’imprégnation est naturelle et progressive. L’enfant, guidé par le professeur, et porté par le groupe, s’autorise une expression spontanée tout en contrôlant naturellement l’harmonie générale.

La Découverte Instrumentale – à partir de 6 ans

Durée du cours : 45 minutes

Les ateliers de Découverte Instrumentale s’adressent aux enfants de 6 ans. Par petits groupes, ils découvrent les instruments des grandes familles de l’orchestre : les cordes, les bois, les cuivres, les percussions. Grâce au parc instrumental du Ménestrel, les enfants touchent, essaient, jouent, écoutent…
Ils bénéficient également de mini-concerts présentés par les professeurs. Dans le cadre de cette découverte toujours ludique, les premières notions du langage musical sont également abordées : lire quelques notes, découvrir les différentes clés, chanter, reproduire des rythmes sur les instruments. Tout cela contribue à construire non seulement le goût musical de l’enfant, mais également son écoute et sa culture.

Choisir son instrument de cœur est un gage de réussite des études musicales : la motivation n’en sera que plus grande.

Le cursus d’études

  • Une formation complète

La Formation Musicale
Les cours de Formation Musicale, en complémentarité avec les autres disciplines, permettent aux élèves de devenir progressivement et à leur rythme des musiciens avertis, complets et autonomes.

Le répertoire abordé visite tous les genres et tous les styles : la musique classique au sens large jusqu’à l’époque contemporaine, les musiques du monde, les musiques actuelles, la création contemporaine.

La connaissance théoriquepermet d’acquérir des repères musicaux, artistiques et culturels en se fondant sur l’analyse des œuvres, à partir d’un ressenti des rythmes, des intervalles, des nuances, du tempo, des phrasés. L’oral et l’écrit sont progressivement maîtrisés, sur la base de ces sensations et du développement de l’écoute. Les œuvres sont resituées dans leur contexte : compositeur, époque, genre, style, formation instrumentale ou vocale, etc.

Le chant tient une place centrale dans l’apprentissage de la Formation Musicale. Il s’appuie sur le ressenti corporel du musicien et développe son oreille.

Les instruments : les élèves peuvent être amenés à utiliser leur instrument en cours de Formation Musicale, afin de rendre encore plus vivants et concrets les acquis musicaux et de créer une passerelle entre les cours (instrument / ensembles / FM).

L’instrument / la voix

Quelle que soit la discipline choisie, les cours sont la plupart du temps individuels, élément clé d’une pédagogie personnalisée. Le professeur peut cependant proposer à des élèves d’âge et de niveau homogènes une pédagogie de groupe, soit pour l’année complète, soit pour une période donnée.

Au fil de la formation, l’équipe pédagogique sera attentive à développer les points suivants :

  • Qualité et détente du geste, posture, équilibre général, respiration ;
  • Apprentissages et acquisitions techniques, selon les instruments et les cycles ;
  • Construction d’une méthode de travail permettant d’accéder à l’autonomie ;
  • Lien avec les cours de formation musicale et les pratiques collectives ;
  • Développement de la créativité musicale, de l’expression et de la curiosité artistique de l’élève, fondée sur une connaissance des styles et des époques ;
  • Participation à des prestations publiques, essentielles pour progresser et apprendre à partager le plaisir de pratiquer la musique.


Les pratiques collectives
Les pratiques collectives sont au cœur de l’apprentissage de la musique. Elles offrent la possibilité d’aborder un répertoire élargi, de découvrir d’autres musiciens, d’autres instruments, d’autres sons, d’éveiller la curiosité, de trouver sa place dans un groupe, de participer à des concerts.

Selon l’âge et le niveau de l’élève, différents orchestres et ensembles instrumentaux ou vocaux sont proposés dans le cadre du cursus d’études :

Orchestres

Orchestres à cordes junior (groupes 1 et 2) : Cycle I – 1ère à 3ème année
Ensemble à cordes (niveau 1) : Fin de Cycle I – Cycle II – 1ère année
Ensemble à cordes (niveau 2) : Cycle II – 2ème et 3ème année
Orchestre de chambre : Fin de Cycle II – Cycle III
Harmonie : Cycle I
Ensemble à vents / Orchestre Symphonique : Cycle II – Cycle III
Orchestre symphonique : Cycle III – Effectif selon les projets

Chœurs

Chœur d’enfants : De 6 à 9 ans
Maîtrise : De 10 à 18 ans
Ensemble vocal : Adultes et adolescents – sur audition
Chœur du Ménestrel : Adultes et adolescents

Ensembles instrumentaux

Ensemble à cordes pour adultes : Cordes frottées  – Voir avec équipe pédagogique
Ensemble de guitares : Voir avec l’équipe pédagogique
Ensemble de jazz : Standards, créations et improvisation. Tous instruments à partir d’un niveau Cycle II

L’initiation

L’initiation est proposée à partir de l’âge de 7 ans.

Elle permet la confirmation du choix de l’instrument et propose une première approche de la Formation Musicale. La pratique collective (chorale) est en option. Il s’agit également d’installer l’habitude d’une pratique régulière, qui seule permet de réels progrès et favorise le plaisir de faire de la musique.

L’instrument / le chant

Durée du cours : 30 minutes

Si les notions abordées varient d’un instrument à l’autre, on retrouve des objectifs communs : installer la posture et les bases de la pratique instrumentale ou vocale, et développer une méthode de travail.

L’initiation dure une à deux années, selon le rythme d’apprentissage de l’élève. Le passage dans le premier cycle est validé par l’équipe pédagogique au moment de l’évaluation de fin d’année.

  • Initiation en groupe

Groupes de deux ou trois élèves – Durée du cours : 30 ou 45 minutes

Dans certaines disciplines, une initiation en groupe est possible.

La Formation Musicale

Durée du cours : 1 heure

Cette première approche de la Formation Musicale est avant tout ludique et sensorielle. Le chant et l’usage des instruments constituent des outils d’apprentissage, par le biais de jeux de lecture et de rythmes :

  • Ecoute d’intervalles (chantés, reconnus, reproduits) ;
  • Ordonnances de notes (enchaînements ascendants, descendants, conjoints, disjoints, broderies…) en lecture relative ;
  • Cellules rythmiques (lues, frappées, dansées, chantées, jouées) ;
  • Expression musicale (phrasés, nuances, articulations) ;
  • Etude des familles d’instruments et des registres de la voix ;
  • Utilisation du vocabulaire spécifique.

La chorale

Durée du cours : 1 heure

En initiation, la pratique de la chorale est proposée mais n’est pas obligatoire. Ouverte aux élèves dès 6 ans, elle offre aux débutants un accès immédiat à la musique ensemble. Les séances de chorale permettent aux élèves, par le biais de chants à une et deux voix, d’apprendre à trouver leur place dans le groupe, par l’écoute de soi et des autres. Les chorales du Ménestrel participent régulièrement aux concerts organisés par le conservatoire.

Le premier cycle

L’ensemble des acquis du premier cycle constitue une formation cohérente. Il peut être le premier stade d’une formation plus approfondie ou représenter une fin en soi. C’est une période d’acquisition des bases fondamentales, des méthodes de travail et des premières réalisations scéniques.

L’instrument / le chant

Durée du cours : 30 minutes

  • Posture – Respiration

Prise de conscience de :

  • L’importance d’une relation harmonieuse entre le corps et l’instrument ;
  • L’implication globale du corps ;
  • L’importance de la respiration et des appuis, tant pour la réalisation technique que pour l’interprétation.
  • Acquisitions techniques
  • En fonction de chaque instrument ;
  • La méthode de travail est assimilée, et conduit aux débuts de l’autonomie.
  • Expression artistique
  • Expression du rythme fondée sur une approche sensorielle ;
  • Sensibilisation à la notion de phrase, de structure et de forme ;
  • Lecture et respect des indications d’un texte musical : tempo, articulations, nuances, caractère, coups d’archet, doigtés…
  • Développement d’une part de créativité dans l’interprétation ;
  • Mémorisation de pièces courtes, à partir d’un texte écrit ou d’une écoute ;
  • Approche de l’improvisation ;
  • Découverte des différents styles musicaux.

La Formation Musicale

Durée du cours : 1 heure

Le premier cycle propose 4 niveaux d’apprentissage durant lesquels toutes les notions acquises par le ressenti dans le cycle d’initiation seront confirmées et prolongées à l’écrit :

  • Lecture de notes en clé de sol et de fa ;
  • Rythmes monodiques et polyphoniques, lus, frappés, joués à l’instrument ;
  • Chants monodiques et polyphoniques ;
  • Dictées mélodiques et polyphoniques ;
  • Ecoute d’œuvres.

Orchestres, chorales et groupes instrumentaux

Pour leur dimension artistique et pédagogique, les disciplines collectives sont pratiquées dès le premier cycle. Elles permettent à la fois de renforcer et de mettre en pratique les conseils reçus dans les autres disciplines, et constituent une finalité essentielle de la pratique musicale, jouant un rôle clé dans la motivation des élèves. Elles apprennent à s’écouter en écoutant les autres, à trouver sa place et sa responsabilité dans le groupe.

Le deuxième cycle

Le deuxième cycle est une période d’approfondissement qui conduit à l’autonomie. L’élève devient capable de gérer seul son travail et sa pratique. Il découvre et explore les principales possibilités de son instrument ou de sa voix. Il maitrise l’interprétation d’œuvres de moyenne difficulté et de répertoires diversifiés, en alliant écoute, aisance corporelle et musicalité. Il peut s’intégrer aisément à un groupe. Le professeur veille à lui permettre de prendre des initiatives, d’affirmer des choix et d’exercer son sens critique, en utilisant le vocabulaire spécifique. La scène devient un lieu incontournable d’expression artistique et de vérification des acquis.

L’instrument / le chant

Durée du cours : 45 minutes

  • Posture – Respiration

Prise de conscience du fait que technique, vélocité et expression musicale sont directement liées à la posture et à la respiration. Une posture appropriée permet d’éviter les tensions.

  • Acquisitions techniques

Renforcement et approfondissement des acquisitions du premier cycle, tout en s’adaptant à la croissance de l’élève ;
Prise de conscience du lien entre l’interprétation et les choix techniques ;
Développement de l’écoute.

  • Expression artistique

Ecoute et analyse systématique de l’œuvre travaillée, dans le but de construire une interprétation réfléchie et critique ;
Sensibilisation à l’improvisation ;
Approfondissement des connaissances des différents styles musicaux ;
Développement de la curiosité artistique.

La Formation Musicale

Durée du cours : 1 heure 30

Le deuxième cycle propose 3 niveaux d’apprentissage pendant lesquels toutes les notions acquises dans le premier cycle seront renforcées et prolongées. Ce cycle ouvre la voie vers de nouvelles acquisitions, en développant la démarche d’autonomie et les méthodes de travail.

  • Lecture de notes en clé de sol, de fa et d’ut ;
  • Rythmes monodiques et polyphoniques, lus, frappés, joués à l’instrument ;
  • Chants monodiques et polyphoniques ;
  • Dictées mélodiques, polyphoniques et harmoniques ;
  • Ecoute et analyses d’œuvres, notions d’histoire de la musique.

Orchestres, chorales et groupes instrumentaux

Il est souhaitable que l’élève ait accès à une diversité de situations et de formations instrumentales, dirigées ou non : chœur, orchestre symphonique, orchestre à cordes, ensembles à vent, ensembles instrumentaux ou vocaux… Il peut également participer à des répétitions en petit groupe sans l’assistance d’un professeur.

Le troisième cycle

Le troisième cycle est la phase qui doit aboutir à une réelle maîtrise des répertoires abordés et de l’expression musicale, ainsi qu’à une réflexion personnelle sur les différents aspects de sa pratique. Au moyen d’une technique approfondie, le musicien y construit sa propre interprétation incluant une analyse rigoureuse de l’œuvre, une réflexion stylistique, ainsi que des choix personnels. Il est capable de construire un programme et de mener lui-même des projets artistiques, de gérer une répétition en groupe, et de s’ouvrir à des cultures musicales diverses.

L’instrument / le chant

Durée du cours : 1 heure

  • Posture – Respiration

Le geste et la respiration sont au service de l’idée musicale, sans tension ni mouvement parasite.

  • Acquisitions techniques

Elles sont désormais tout à fait liées à l’expression artistique et à l’interprétation : le geste conditionne le son ;
Acquisition de l’endurance et de la résistance en lien avec le répertoire abordé.

  • Interprétation

Autonomie progressive sur les choix, la réalisation, l’interprétation du répertoire, et la constitution de programmes ;
Diversification du répertoire d’époques et de styles variés ;
Connaissance des différents modes de jeu contemporains ;
Mise en relation avec d’autres arts, dans le cadre de projet personnels ou de projets du conservatoire.

Formation musicale

Durée du cours : 1 heure 30

Le troisième cycle propose aux élèves de spécialiser leur formation vers l’analyse, l’histoire de la musique et les premières notions de composition :
enchaînements d’accords, de cadences, écriture de mélodies.

Chœurs, orchestres, ensembles instrumentaux ou vocaux

Capacité de s’intégrer à tous types de pratique collective et d’ensembles amateurs.

Evaluation – Diplômes

La progression à l’intérieur des cycles est gérée par l’équipe pédagogique, grâce à l’évaluation des élèves. Ces derniers participent régulièrement à des
auditions ainsi qu’à une audition-bilan de fin d’année. Des appréciations sont portées sur un bulletin chaque semestre.

La Formation Musicale
Les évaluations de Formation Musicale ont lieu chaque année sous plusieurs aspects :

Un contrôle continu établi tout au long de l’année par le professeur afin de vérifier la progression des élèves ;
Un contrôle de milieu d’année ;
Un contrôle de fin d’année.

L’équipe pédagogique de Formation Musicale se réunit en fin d’année afin d’évaluer la motivation, le travail et les résultats de chaque élève.

L’instrument / le chant

A l’intérieur des cycles, les élèves sont entendus par l’équipe pédagogique lors d’une audition-bilan de fin d’année. Un compte-rendu est rédigé à la suite de cette évaluation.
En fin de cycle, les élèves présentent un examen départemental organisé par l’Union Des Établissements d’Enseignement Artistique de l’Oise (UDEEA 60). La validation de ces examens permet de délivrer, selon les niveaux, un certificat instrumental ou vocal de fin de cycle.

Les pratiques collectives

L’évaluation dans les pratiques collectives se fait de manière continue.
Assiduité, ponctualité, écoute, intégration dans le groupe, prise de responsabilité seront ainsi évalués.

Les ateliers de pratique amateur

Quels que soient son âge et son niveau, il est possible d’apprendre et de pratiquer la musique à son rythme.

Les divers ateliers possibles
Les ateliers de pratique amateur permettent de pratiquer une ou plusieurs disciplines de son choix, et de moduler son temps de cours en fonction de son rythme
personnel. Les élèves en atelier de pratique amateur ne reçoivent pas de bulletins semestriels, et ne passent pas d’audition-bilan de fin d’année ni
d’examen départemental de fin de cycle.
Ils ont la possibilité de se joindre aux différents ensembles existants (sous réserve de l’accord de l’équipe
pédagogique), et de participer aux concerts et auditions du Ménestrel.

La Formation Musicale – la Culture musicale – Option musique au Bac

Cet atelier permet la préparation des élèves à l’option musique au baccalauréat sous la forme d’un cours de culture musicale qui propose :
Une étude globale des différentes époques, styles, formations et genres de l’histoire de la musique ;
L’analyse des œuvres imposées au bac musique ;
Une méthode de commentaires d’écoutes comparés ;
Des bacs blancs qui préparent concrètement à l’épreuve.

L’instrument / le chant

Le Ménestrel propose plusieurs formules qui permettent à chacun d’évoluer à son rythme :

Un cours hebdomadaire de 30 minutes, 45 minutes ou 1 heure ;
Un forfait de 8 heures de cours : en accord avec le professeur, l’élève peut décliner ce forfait sous la forme la plus adaptée à sa demande, par exemple :

  • 30 min tous les 15 jours ;
  • 8 x 1 h dans l’année ;
  • 4 stages de 2 h ;
  • Etc.

Le temps de cours peut éventuellement être cumulé avec d’autres musiciens, de manière à permettre la mise en place de cours collectifs.

Les pratiques collectives

Les orchestres, chœurs, ensembles instrumentaux et vocaux sont ouverts aux élèves en atelier, sous réserve de l’accord de l’équipe pédagogique (voir tableaux pratiques collectives);
Les forfaits de 4 et 8 heures, cumulables, permettent également de constituer des ateliers de musique de chambre ou des ensembles.

Conseils pratiques

La pratique quotidienne… pour quoi faire ?

La musique est riche d’apprentissages divers. Elle associe développement sensoriel, connaissance du langage musical et expression artistique. Ces apprentissages s’appuient sur la mémoire sensorielle et cognitive : c’est pourquoi une pratique régulière est indispensable.

Quinze minutes quotidiennes suffiront les premiers mois, pour progressivement atteindre 30 à 45 minutes en fin de premier cycle.
Comme pour une langue, l’apprentissage de la musique nécessite l’immersion la plus fréquente dans l’univers des sons. Ecouter, lire, pratiquer la musiquedoivent devenir une habitude quasi quotidienne : la fréquence conditionne le rythme d’acquisition.

Une séance de travail type

Avant de commencer à travailler :

Le travail efficace et rapide sera favorisé s’il peut s’effectuer dans un endroit calme et confortable ;
Penser à se munir d’un pupitre, et du matériel demandé par le professeur ;
Pour les parents, prendre quelques instants pour faire avec son enfant le tour de tout ce qui doit être vu.

La séance de travail :
Pour les instrumentistes, commencer par exercer son oreille en chantant, ou son ressenti corporel en marquant le rythme, avant de jouer à l’instrument. Ne pas oublier que la musique n’est pas toujours écrite : elle peut aussi se transmettre oralement, ou s’improviser, comme en jazz ;
Ne pas hésiter à recommencer un même passage plusieurs fois, en cherchant à l’améliorer à chaque fois.

C’est fini !

Prendre à nouveau quelques secondes pour faire le point sur cette séance de travail et préparer ainsi la prochaine. Chercher à s’auto-évaluer.
Pour les instrumentistes, ranger l’instrument à l’abri de chocs éventuels, de la chaleur ou du froid.