Historique

Le Ménestrel a été fondé en 1973 par Paule CHARPENET (†). Cette violoniste, passionnée de pédagogie, s’est inspirée de l’exemple de son ami Alfred LOEWENGUTH, célèbre chef d’orchestre de la « Schola Cantorum » à Paris, convaincue que « jouer ensemble » constitue le meilleur moyen de transmettre la musique.

Le Ménestrel a dès lors développé son projet d’école autour de l’idée de pratique collective et d’orchestre.

Son succès a été rapide jusqu’à devenir aujourd’hui l’un des conservatoires les plus importants de Picardie, comptant près de 600 adhérents, 45 enseignants, et une quarantaine de disciplines, dans une diversité de styles musicaux.

La qualité de son action a été progressivement reconnue et soutenue par les villes de Chantilly et Gouvieux, le Conseil général de l’Oise, et en 2003 la Communauté de Communes de l’Aire Cantilienne. A sa mission initiale de formation se sont progressivement ajoutés des objectifs de diffusion de la musique, de sensibilisation des publics et d’éducation artistique, à travers des interventions en milieu scolaire pour tous les enfants de Chantilly.

De nombreux bénévoles se sont impliqués dans l’histoire du Ménestrel, sous les présidences successives de Jean SEGOND, Antoinette DRYE, Bernard CHEGNION, Jeanne MANGOU, Marie-Gil VINDIMIAN (†), Jacques DRYE, et aujourd’hui Philippe MARQUAILLE.

L’équipe pédagogique, qui compte des musiciens de très haut niveau, est animée depuis 1992 par Philippe DALARUN, également directeur des orchestres du Ménestrel depuis 1983.

Le Ménestrel a formé depuis sa création des milliers de musiciens amateurs. Il a également permis à de nombreux jeunes de notre région de s’orienter vers une carrière musicale, dont certains au plus haut niveau.

A tous, Le Ménestrel veut transmettre sa passion de la musique…